Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin exige des actions concrêtes pour la sécurité dans la ville.

Dimanche 20 septembre 2020.

Chaque jour les vaudaises et les vaudais voient l’insécurité routière grandir à travers la ville. Hier encore, vendredi 18 septembre, à 20h, un jeune était renversé square Gilbert Dru par une Audi de grosse cylindrée immatriculée à l’étranger ; cette Audi avait auparavant écumé les rues de la ville tout l’après-midi durant en toute impunité.

On ne compte plus les infractions au Code de la Route ou à la simple intelligence et au bon sens, de la part de motos, quads, scooters, voitures, camionnettes et autres véhicules de grosses cylindrées. Ces comportements criminels de non-respect de la vitesse autorisée, des sens interdits, des interdictions de rouler sur les trottoirs, des passages aux feux rouges, des dépassements interdits, des stationnements dangereux ou gênants, etc…, créent de nombreux accidents. Chaque semaine apporte son lot d’accidents graves, de blessés plus ou moins importants, et de familles dans la peine d’un enfant évacué aux urgences. C’est d’abord aux victimes de ces accidents que tous les membres d’Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin pensent. Car ces accidents sont inadmissibles et nous les condamnons avec vigueur. Nous assurons les victimes et leurs familles de tout notre soutien.

Il est urgent que les acteurs publics en charge de la sécurité routière, que ce soit Monsieur le Préfet, Madame la Maire, les commissaires de Police, le chef de la Police Municipale, agissent pour faire cesser les comportements inadmissibles de quelques-uns qui font peur à une très grande majorité des vaudais. Les moyens en hommes et en matériels doivent être adaptés et utilisés (vidéosurveillance en particulier). Il ne suffit plus d’avoir l’obligation de moyens, mais d’avoir des résultats. Il n’est plus possible :

  • D’avoir des autorités inactives face à des actes illégaux,
  • D’avoir une population vaudaise abandonnée à son sort,
  • D’avoir des rues vaudaises où l’on peut se faire blesser ou tuer, juste par la faute de délinquants routiers non poursuivis par laxisme des responsables.

Agir Ensemble exige des actes pour lutter contre l’insécurité routière. Les responsables (Préfet, Maire, Adjointe à la sécurité, commissaires, chefs de la police), par leur laxisme, leur volonté de ne « pas céder à la provocation » sont aujourd’hui responsables de cette situation devenue très dangereuse, faisant des victimes quasi hebdomadaires. Ils doivent aujourd’hui prendre leurs responsabilités et être fermes face aux incalculables délits quotidiennes sur la ville afin d’éviter de futurs drames.

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin demande l’arrêt définitif du projet de supermarché LIDL à L’Est du Village.

Vendredi 21 août 2020.

En février dernier, la société LIDL a déposé un permis de construire pour la réalisation d’un supermarché à l’Est du Village de Vaulx-en-Velin.

Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin s’oppose à ce projet depuis qu’il est connu (début 2019) et demande à Hélène GEOFFROY de suspendre toutes discussions avec LIDL pour cette création, et de refuser le permis de construire sur ce site.

Notre opposition à ce projet est à la fois environnementale et commerciale.

Tout d’abord, ce projet va à l’encontre du développement commercial de la ville, fragilisant en particulier les commerces du centre du village. Dès juin 2018, notre groupe s’était opposé à la création d’une zone commerciale excentré à l’est du village, en limite de zone maraichère. En effet cette création de dernière minute, non présentée en enquête publique, allait contre les recommandations de tous les spécialistes du développement commercial (ville comme métropole). Malgré tout, la maire actuelle avait contre toute attente, imposé ce projet, risquant de destructurer voire de détruire les commerces de proximité du village et d’affaiblir le futur nouveau Casino du centre-ville. Notre opposition à ce projet reste vigoureuse sur ce plan. La solution que nous proposions aux dernières élections était la réouverture en lieu et place due l’ancien Lidl (*), d’un supermarché hard discount en plein cœur des quartiers. Il n’apporterait aucune gêne au commerce local et permettrait d’apporter aux habitants du Mas, de la Grappinière et du Village un vrai service complémentaire de commerce proche des habitations.

Ensuite, d’un point de vue environnemental, cette implantation est une autre hérésie. Le site retenu pour le projet est actuellement un petit bois sauvage, siège d’une large biodiversité. Il ne doit pas être supprimé, et au contraire, devrait être mis en valeur. De plus, le 27 Juillet dernier, le gouvernement a confirmé sa volonté de lutter contre l’artificialisation des sols en interdisant la création de nouveaux centres commerciaux. Ces orientations nationales rejoignent celles de la nouvelle équipe de la Métropole. Citoyens responsables et engagés pour la protection de notre planète, nous soutenons cette démarche gouvernementale et lançons un appel à la municipalité comme aux élus de la Métropole, pour d’ores et déjà mettre en application ces choix et dire « STOP » à ce projet anti-commercial et anti-environnemental.

Nous appelons ainsi Hélène GEOFFROY, Maire de Vaulx-en-Velin, à refuser de signer tout permis de construire sur le lieu d’implantation actuel, et à revoir son schéma de développement commercial pour mieux desservir physiquement et économiquement sa population.

* : rappelons que le supermarché LIDL était autrefois implanté aux confins des quartiers de la Grappinière, du Mas et du Village et que suite à plusieurs incendies criminels successifs, il n’a jamais réouvert.

Christine BERTIN, Sacha FORCA, et Audrey WATRELOT.

Un couvre feu partiel pour rétablir la loi de la République.

Jeudi 16 juillet 2020.

Depuis des mois, la sécurité et la tranquillité publique ne sont plus assurées à Vaulx-en-Velin. Les incendies de véhicules succèdent aux tirs de mortiers, les feux d’artifice succèdent aux incivilités et rodéos dans une spirale de violences effrayantes. Ainsi ces 4 derniers jours se sont près de 30 véhicules qui sont partis en fumée dans une sorte d’impunité et de routine qui semblent normales tant aux élus qu’aux forces de maintien de l’ordre. C’est d’abord aux victimes de ces évènements de vraie guérilla urbaine que tous les membres d’Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin pensent. « Nous les assurons de tout notre soutien » disent-ils en cœur. « Les autorités publiques doivent les aider et ils n’ont pas à subir le laxisme des autorités ».

Christine BERTIN, Présidente du groupe des élus d’AEPVV (Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin), dénonce « les incendies de véhicules comme la normalité d’une nuit à Vaulx-en-Velin. Les rodéos sont aussi devenus habituels. C’est scandaleux que les élus de la majorité en place depuis plus de 6 ans regardent sans agir ; ils n’ont pas même bougé après les tirs mortels de début juin ni après les enfants victime de rodéos ».

Pour Sacha FORCA, « le plus incroyable c’est que les mortiers ont visé la nuit dernière (entre le 14 et le 15 juillet) les façades des immeubles avec le risque de voir le feu prendre dans les appartements. Les autorités vont-elles attendre que de simples citoyens perdent la vie pour agir ? ».

Audrey WATRELOT, elle, est surtout « effarée par le bruit des tirs de pétards et de mortiers toute la nuit, jusqu’à de bonne heure le matin, de façon régulière, comme si nous étions en guerre ».

Il est urgent que les acteurs de la sécurité agissent. Nous condamnons le laxisme et le laisser-aller qui a court depuis des mois maintenant et qui chaque jour voit les choses empirer. Monsieur le Préfet, Madame la Maire, les commissaires de Police, le chef de la Police Municipale, doivent agir pour faire cesser les troubles à l’ordre public et ne pas rejeter la faute vers les autres. Ils ont le pouvoir et l’autorité pour agir. Si rien ne change, ils en seront responsables. Toutes les mesures utiles, tel un couvre-feu temporaire de 23h à 5h, doivent être prises pour restaurer la sécurité dans notre ville. Et vite. C’est la seule façon pour les vaudais de, pouvoir dormir, de vivre de nouveau en toute tranquillité, de voir leurs voitures cesser de bruler.

Christine BERTIN.

Tramway : notre communiqué de presse sur les études opportunes.

Mardi 23 juin 2020.

Par un article du Progrès en date du 22 juin, l’ensemble des vaudais a appris qu’une étude de faisabilité du tramway au Nord de la ville vient d’être lancée. Dans le même article, il était précisé que, une fois l’élection municipale passée et après l’installation du nouveau conseil du Sytral, un budget pourra être voté dans le cadre de la programmation des investissements.

Au-delà d’une telle nouvelle qui parait bizarrement (et opportunément ?) à 6 jours du second tour de l’élection, cette information met à mal la communication municipale sur ce sujet.

En effet, cette information révèle surtout que jusqu'à maintenant cette étude n'existait pas. Pourtant la maire actuelle, Hélène Geoffroy n'a toujours eu de cesse de répéter que les études étaient réalisées, que les analyses étaient en cours. La vérité est donc toute crue : il n'y a jamais eu d'études, comme nous le clamions haut et fort et affirmer que Vaulx aura son tramway au prochain mandat était bel et bien un mensonge.

On apprend donc aussi que le budget du tramway pourrait être voté juste après l'élection municipale. Mais alors quel était ce projet de tramway au Nord annoncé comme financé il y a à peu près un an ?  Une seconde grosse manipulation de la réalité que voilà car tout dépendra des résultats des élections métropolitaines, puisque rien n’est lancé !

Les vaudais peuvent-ils faire confiance à une équipe qui leur ment depuis des années ? Non. Les vaudais méritent une équipe honnête de personnes compétentes. Ils n'en peuvent plus des politiciens qui promettent de l’argent, un tramway, de la vidéosurveillance devant chaque maison, mentent et ne font pas.

Le 28 juin, les vaudais auront à choisir entre une carriériste, politicienne qui « s’arrange avec la vérité » et une équipe de vaudais qui veulent avancer pour la ville et ses habitants.

Bonne nouvelle du jour quand même : le tramway prévu sur les plans de Vaulx depuis 1965, devrait raisonnablement rouler au Nord de la Commune aux alentours de 2030. Et cela grâce à la mobilisation des habitants, des associations et de l’équipe d’Agir Pour Vaulx-en-Velin qui n'ont de cesse de réclamer et participer aux différentes actions pour ce tramway attendu depuis 55 ans.

Stéphane BERTIN.

Agir Ensemble : plus que jamais mobilisés après le second tour des municipales.

Jeudi 2 juillet 2020.

Nous remercions l’ensemble des vaudaises et des vaudais qui nous ont apporté leurs suffrages et accordé leur confiance dimanche 28 juin lors du second tour des élections municipales.

En nous plaçant troisième (des 8 listes présentes au premier tour), les vaudais nous ont conforté dans la place importante que nous avons depuis déjà 6 ans à Vaulx-en-Velin dans notre projet d’une ville pour Tous Les Vaudais, de toutes origines, de tous les quartiers, de tous les âges. Malheureusement ce projet républicain, écologique, responsable et citoyen aux antipodes de tout clientélisme et communautarisme, n’a pas fait écho dans le cœur d’une majorité de nos concitoyens.

Nous déplorons le taux d’abstention très élevé (plus de 75%, soit 15% de plus qu’au niveau national) et toujours en hausse. Cela nous confirme que nous avons, sur ce sujet d’abord, toutes équipes confondues, beaucoup de travail pour redonner confiance et espoir aux vaudais.

Les vaudais peuvent compter sur notre équipe, une vraie nouvelle famille soudée, pour continuer à Agir tous Ensemble pour Vaulx-en-Velin. Nous continuerons à être actifs, à travers nos trois élus au conseil municipal, dans nos actions au quotidien sur toute la ville, dans notre travail d’étude, d’analyse et de propositions sur la situation vaudaise. Les problèmes de Vaulx-en-Velin (chômage, insécurité, incivilités, bétonnage et densification à outrance, mal vivre ensemble) sont chaque jour plus prégnants et sont devant nous ; nous serons attentifs à ce qu’ils soient au cœur des actions municipales et que des solutions concrètes soient apportées.

Le 28 juin n’est pas une fin. C’est le début d’un nouvel acte de mobilisation d’Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin pour un futur plus heureux à Vaulx-en-Velin.

L'équipe Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin.

"Vaulx 2020" : le replay de notre interview à Radio Pluriel.

Mercredi 17 juin 2020.

Dimanche nous participions au 12-14 de Radio Pluriel, un programme animé par la communauté portugaise.

A revoir en cliquant ci-dessous.

 

 

 

Merci à eux pour ce moment de partage et de convivialité.

Nadine BLEIN et Stéphane BERTIN.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook