Arthur et Zoé pour la sécurité devant les écoles.

Mardi 6 février 2018.

Le sujet de la sécurité routière dans nos quartiers est récurrent.

Lors de chaque réunion publique, lors de chaque réunion de conseil de quartier, les vaudais se plaignent de la vitesse des véhicules dans nos quartiers et surtout autour des écoles. Ils dénoncent aussi les personnes mal garées autour des écoles que ce soit sur les trottoirs, que ce soit sur les passages piétons, que ce soit devant les barrières interdisant de se stationner.

Comme d'habitude deux actions sont possibles : la sensibilisation et la répression.

Côté verbalisation, la police municipale peut à la fois agir en faisant des contrôles de vitesse et ne verbalisant les personnes mal stationnées. Pour l'instant pas de cynémomètres autour des écoles. Et pour la verbalisation, sauf danger grave et imminent, les appareils de verbalisation ne sont pas utilisés.

Côté sensibilisation, par contre, les choses ont avancé. En effet, on a vu apparaitre un peu partout de petits bonhommes de 1.60 m rouges et/ou jaunes, une fille et/ou un garçon, qui sont destinés à avertir les automobilistes de la présence d'une école. Leurs noms: Arthur et Zoé. Cela rappellera des souvenirs aux amateurs de BD des années 70. En tous cas, voilà une belle idée copiée sur Saint Priest qui a mis cela en place il y a deux ans.

Et plusieurs écoles furent ciblés lors des choix d'implantation:

* Au Sud le groupe scolaire Croizat (où il faut déjà envisager le déplacement d'Arthur car son lieu d'installation empêche les enfants d'accéder au bouton d'appel..... c'est moyen pour la sécurité!)

                                       

et le groupe scolaire Curie,

                                                                              

* Au village l'école maternelle Grandclément

* A la Grappinière le groupe scolaire Wallon

                                                             

* Au Mas le groupe scolaire Beauverie

                                                             

C'est la société Serac Composites qui a crée ces personnages qui sont ensuite installés par Atout'Sign. Le prix de ces bonhommes avoisine les 1.400 euros l'unité fournis posés.

Petit regret: que les conseils de quartier n'aient pas été associé à ce projet, ni sur le fond, ni sur les lieux d'implantation (cela aurait évité le souci de Croizat). Dommage encore d'être passé à côté de l'expertise des habitants.

Christine BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014